Ami du Channel Manager ou ennemi, permettez-nous de vous faire constater que notre Entreprise AccuBook a inclus le « Channel Manager » a sa gamme de produits, il peut donc vous sembler étrange nous posions cette question.
AccuBook sait depuis longtemps que la vente de chambres en ligne est un processus en 2 parties, la première partie est la distribution des chambres ( processus de répartition des chambres et de la disponibilité aux sites de réservation en ligne tels qu’Expedia, etc., généralement via un Channel Manager), se processus peut se mettre en place du jour au lendemain. En utilisant un Channel Manager et en ayant un ou pliusieurs contrats avec des agences de voyages en ligne, la plupart des entreprises verront une augmentation de leur chiffre d'affaires et ce en quelques semaines.
Deuxièment, il faut grâce au marketing en ligne mettre en place un processus de vente directe via le site Web, à savoir Google Adwords. E-mail et Social Media Marketing, TripConnect etc.
Il s'agit d'un processus à long terme qui doit être exécuté régulièrement sur une période de plusieurs années avant de commencer à voir des résultats, et la plupart des hôtels n'ont ni le temps, ni l'énergie et les ressources pour le faire.
Le résultat ? Si un hôtel engage un Channel Manager mais ne parvient pas à améliorer son marketing en ligne alors ils verront une augmentation de leurs revenus, mais uniquement avec des réservations en provenance de leurs sous traitants et non par leur propre site internet. La plupart des hôtels s’en accommodent, jusqu'au moment de payer les factures à la fin du mois .
Le coup de pouce pour cet article provient d'un appel téléphonique que nous avons reçu en septembre dernier d’un client :
Hôtel : « Nous avons vu l'augmentation de nos activités par l'intermédiaire des sites de réservation en ligne de 250% ... »
AccuBook : « un client heureux ! »
Hôtel : « ..... et nous pensons que c’est de la faute de votre gestionnaire de canaux de ditribution ! »
Dans ce cas, le Channel Manager avait fait son travail à merveille (il faut ajouter que dans le cadre du processus de mise en place du Channel Manager ils avaient fait un grand nettoyage de printemps, augmentant le nombre de site de réservation en ligne avec lesquelles ils travaillent, le prix des chambres et les disponibilités) .......... mais notre client hôtelier a été contraint de devoir payer un certain nombre de factures de commissions, un nombre auquel il ne s’attendait pas. Leur première réaction a été de mettre fin au Channel Manager et de réduire le nombre de chambre disponible sur les OTA avec lesquels ils travaillaient, etc .Nous les avons convaincus qu'ils devaient faire part d’un certaine investissement au sein de leur propre marketing en ligne , et avec une certaine quantité de scepticisme ils ont accepté , le nouveau site a été libéré , une campagne Google Adwords a été mis en place , et ils ont commencé à communiquer avec leurs clients mensuels ( Email / SocialMedia etc ) . Le résultat a été non seulement une augmentation des réservations directes sur leur site internet, un pourcentage comparable à ceux des OTA
Conclusion ? Channel Manager peut en effet augmenter les réservations, surtout via les OTA, mais si les hôtels ne gèrent pas leur propre marketing en ligne, ils peuvent finir par voir leurs réservations en ligne être détourner par les sites de réservation en ligne et finissent par payer les factures avec de très fortes commissions.